Le Groupement d'Intérêt Public de Grigny et Viry-Chatillon

Présentation GIP

Son objet

Le Groupement d’Intérêt Public (GIP) de développement social urbain est, au service de ses membres, spécialisé dans le renouvellement urbain et la cohésion sociale

  • Instance commune aux acteurs du territoire de Grigny et Viry-Chatillon dédiée à la définition du projet de territoire dans ses dimensions urbaines et sociales, et à sa mise en œuvre.
  • Créée en décembre 2000 et prorogée dans sa mission d’intérêt général jusqu’au 31 décembre 2016

 

Ses membres administrateurs

  • Publics : Etat (3 voix) ; Conseil général de l’Essonne (2 voix) ; Communauté d’agglomération Les Lacs de l’Essonne – CALE (2 voix) ; Commune de Grigny (1 voix) ; Commune de Viry-Chatillon (1 voix)
  • Privés : L’OPIEVOY (Office Public Intercommunal de l’Essonne du Val d’Oise et des Yvelines) – (1 voix) ; La Société Nationale Immobilière -Groupe SNI-  (1 voix) ; L’Immobilière 3F – Groupe 3F – (1 voix) ; Le Conseil syndical principal de la copropriété de Grigny 2 (1 voix)
  • Siègent notamment à l’Assemblée :

Préfète de l’Essonne

 

Josiane Chevalier

Maire de Grigny

Vice-Président du GIP

Image 1

Philippe RIO

Maire de Viry-Chatillon

Vice-Président

Jean-Marie Vilain, Maire de Viry-Chatillon.2

 Jean-Marie VILAIN

Commissaire du gouvernement 

Préfet délégué

pour l’égalité des chances 

Joël MATHURIN

Voix consultative

Conseiller départemental délégué de l’Essonne

 

Conseiller départemental de l’Essonne

 

Président de Grand Paris Sud Seine Essonne Sénart

 DDFIP 

Catherine LAMURE

 

Directeur général OPIEVOY

Serge AGUILAR

Directeur général SNI

Directeur Régional Ile de France

Arnaud Cursente

Directeur Départemental  I3F

M.Bouteleux

Administrateur provisoire  Grigny 2

 Nicolas DESHAYES

Les membres administrateurs interviennent à travers la mobilisation de leurs services propres (en particulier les services déconcentrés de l’Etat sur ses missions propres, les services du Conseil général etc.) et la mobilisation de ressources pour le fonctionnement du GIP et pour les projets animés par le GIP.

 

Les  missions majeures du GIP dans la phase de mise en œuvre du projet portent sur :

  • l’élaboration, l’animation et l’articulation des différents dispositifs contractuels dans les champs de la cohésion sociale et urbaine ;
  • le pilotage stratégique et opérationnel des projets de renouvellement urbain ainsi que la coordination du projet de redressement durable de la copropriété de Grigny 2 ;
  • le pilotage et portage de projets partenariaux innovants destinés à être relayés par le droit commun (Réussite éducative – Innovation pédagogique et orientation professionnelle) sur les enjeux prioritaires qui seront mis en avant dans le cadre de la nouvelle géographie prioritaire ;
  • l’élaboration d’une programmation des actions et le suivi de l’utilisation des fonds octroyés au territoire dans le cadre des différents dispositifs contractuels existants (ANRU, CUCS, FEDER[1], FSE..) ou à venir avec la nouvelle géographie prioritaire ;
  • la mobilisation d’une ingénierie financière au service des projets et du développement du territoire, et particulièrement le suivi des conventions financières ;
  • l’observation, l’analyse et l’évaluation des évolutions urbaines et sociales suivant une approche transversale à l’échelle du territoire.

L’équipe professionnelle au service du projet de territoire

Elle est constituée, directeur compris, de 24 professionnels ayant souvent un important niveau de spécialisation ou d’expérience réparties sur plusieurs pôles de compétences : le pôle du renouvellement urbain – le pôle de cohésion sociale – le pôle stratégie et prospective-communication – le pôle administration-finances et Europe.

Ces différents pôles développent des activités communes de caractère transversal sur le territoire constituant des atouts mobilisables au service des membres du groupement.

 

Le pilotage du projet

Il est assuré tant sur le volet urbain que social par l’Assemblée générale du GIP qui est l’instance de décision présidée par le Préfet de l’Essonne où siègent les représentants des membres du Groupement. Les séances de l’assemblée sont préparées par un Comité de direction. En amont des propositions sont formalisées par le Comité de pilotage des projets urbains, le Comité de pilotage des politiques sociales ou le Comité de pilotage du Projet de Réussite Educative et de la MIPOP (Maison de l’Innovation Pédagogique et de l’Orientation Professionnelle).