Le Groupement d'Intérêt Public de Grigny et Viry-Chatillon

Présentation

Mise en place des conseils citoyens  à Viry-Chatillon et Grigny

 

1.    Rappel des principes

 

La participation des habitants reste une des quatre exigences cardinales incontournables citées fin mai par la secrétaire d’Etat en charge de la politique de la ville[1]. Elle s’adosse aux préoccupations et aux réalités vécues au quotidien par les habitants.

Il semble opportun de rappeler « que le conseil citoyen ne vient ni concurrencer, ni assécher, ni se substituer à toutes les démarches existantes ». Pour mémoire, les préconisations retenues du comité de suivi réuni le 30 mars 2015 incluent bien l’outillage des acteurs locaux, la mobilisation du service civique, des supports de communication mis à disposition des élus locaux, des responsables associatifs et des professionnels de la politique de la ville.

En référence à la loi Lamy inscrivant la création de conseils citoyens dans les contrats de ville (article 7), il s’agit dès lors de la mise en place opérationnelle et de l’animation effective de ces derniers dès la rentrée courant septembre, voire avant fin 2015 comme fixé dans le contrat de ville de Grigny et de Viry-Chatillon.

 

2.    L’actualité des  mesures prises sur les deux communes

 

Aujourd’hui la ville de Viry-Chatillon a d’ores et déjà réactivé le travail des conseils de quartier tant dans les quartiers prioritaires du Plateau qu’aux Coteaux de l’Orge, dès lors en « veille active ». Ces instances non décisionnelles ont pour objectif de rassembler les forces vives au service de la démocratie locale. Une campagne d’affichage municipale a eu lieu à cet effet « Tous acteurs du mieux vivre ensemble » ; un récent comité s’est tenu à la MJC-Centre social Aimé Césaire fin mai ; un appel à candidature pour devenir représentant dans les conseils de quartier a été lancé vers les citoyens castelvirois, associations, salariés etc. (Cf.www.viry-chatillon.fr). Il s’agit des préliminaires de l’installation de conseils citoyens futurs pour lesquels la commune de Viry-Chatillon prévoit la mobilisation de compétences internes.

Dès le 25 juin le conseil municipal de Viry-Chatillon a délibéré sur les modalités de tirage au sort nécessaire à la mise en place du conseil citoyen castelvirois en septembre 2015.

 

La ville de Grigny, après avoir mobilisé des habitants aux groupes thématiques du contrat de ville, a rassemblé presque 200 personnes à une réunion publique en juin 2014 avant la mise en œuvre d’ « Ateliers participatifs – Agir ensemble pour mieux vivre ensemble » en novembre 2014.

Elle projette début septembre 2015 la préfiguration de l’élection du collège « associations, collectifs d’habitants et acteurs locaux » du conseil citoyen lors d’un forum rassemblant associations et services publics.

Elle projette également une autre demie journée participative réunissant des habitants dans la perspective de la composition du collège « habitants ».  L’installation du conseil citoyen respectera alors les étapes concrètes indispensables : qui, où, avec quels moyens, en fonctionnement, en formation, en assistance à maitrise d’ouvrage ?

La ville de Grigny prévoit d’initier le portage de l’animation et de la coordination du conseil citoyen. Ce portage nécessitera la mobilisation de moyens spécifiques partenariaux pour l’ingénierie (création d’un poste équivalent temps plein : 0,5 ETP : fonctionnement et coordination du conseil citoyen et de ses déclinaisons + 0,5 ETP : fédération, fonctionnement et coordination des dispositifs de participation existants et échange des pratiques)

 


[1] Journée des réseaux avec les ministres – séminaire du 26 mai 2015 : les trois premières  étant le pilotage des contrats de ville à l’échelle intercommunale ; la mobilisation de tous les services publics ; la prise en compte des trois piliers social, urbain et économique.

 

Assemblée générale du GIP de Grigny et Viry-Chatillon du 3 juillet 2015