Le Groupement d'Intérêt Public de Grigny et Viry-Chatillon

Présentation Réussite Éducative

Le Projet de Réussite Educative (PRE) de Grigny et Viry-Chatillon couvre deux communes. C’est le plus important de l’Essonne.

Aujourd’hui, la complexification des situations vécues et la nécessité d’une meilleure appréhension des situations nous conduisent à nous appuyer davantage encore sur les connaissances et compétences de nos partenaires et professionnels : directeurs d’écoles et principaux de collèges, services sociaux du Département, associations etc.

Pour cela, l’équipe du PRE dédiée au sein du GIP a initié une réflexion avec ses partenaires afin de favoriser les échanges et appréciations sur les situations, la définition de l’éligibilité des enfants et adolescents au dispositif, tout en favorisant une réponse partagée et pluridisciplinaire des préconisations pour les parcours avec le souci commun du respect des règles de confidentialité et de la confiance des familles engagées dans le Projet de Réussite Educative.

 

Un parcours c’est quoi ?

Un parcours individualisé est une aide ponctuelle proposée à une famille pour dépasser une difficulté qui nuit à la scolarité de l’enfant ou du jeune. Le parcours se construit avec les parents ; il est proposé par un professionnel et/ou demandé par les parents ; il s’effectue dans une relation de respect et de confidentialité ; il est mené hors du temps scolaire sur une période variant de 3 mois à un an ; il permet à l’enfant et aux parents de bénéficier de l’accompagnement d’un Référent et / ou d’activités collectives qui correspondent à leurs besoins.

 

Un parcours pour quoi faire ?

  • Orienter les familles vers les structures adaptées à leurs besoins
  • Faciliter les démarches médicales et administratives
  • Mettre en place, en lien avec l’école un accompagnement à la scolarité adapté à l’enfant
  • Trouver des activités de loisirs qui permettent à l’enfant de découvrir ses talents et d’ouvrir ses horizons
  • Soutenir les parents dans leur rôle d’éducateur.

 

Qui décide de mettre en place un parcours individualisé ?

L’école ou le collège peut proposer aux parents de rencontrer une personne de l’équipe du Projet de Réussite Educative en vue d’un parcours ; les parents peuvent venir d’eux-mêmes demander ce soutien.

L’important est que les parents s’engagent volontairement. Sans eux, le référent ne peut rien faire. Après étude de la situation, ce sont les parents et le jeune qui, après avoir rencontré le référent de parcours, décident de s’engager dans cette démarche. Ils peuvent également interrompre le parcours en concertation avec le référent.

 

Combien de temps dure un parcours individualisé ?Les parents doivent-ils souvent voir le Référent ?

En fonction de la situation et des objectifs poursuivis, les parcours peuvent durer de quelques mois à un peu plus d’un an. Au début, les parents et / ou le jeune voient le référent régulièrement puis les rendez-vous s’espacent ou pas en fonction des démarches à faire. Selon le travail, le référent rencontre l’enfant seul puis les parents pour des bilans réguliers.

 

Mon enfant est en échec à l’école et je ne sais plus quoi faire pour l’aider, avez-vous des solutions ?

Il n’y a pas de solutions « faciles » sinon vous les auriez déjà trouvées. Dans le cadre du parcours individualisé, nous allons tenter de comprendre ensemble les causes de l’échec et de voir également quelles sont les réussites de l’enfant. Ensuite, l’équipe travaille en lien avec de nombreux partenaires qui peuvent contribuer à résoudre une difficulté qui nuit au parcours scolaire de l’enfant et à son évolution personnelle.

Par ailleurs les actions du PRE sont financées par l’Etat et donc gratuites pour la population.

 

Je suis enseignant et je n’arrive pas à communiquer avec une famille pour des raisons de langue, que puis-je faire ?

Le Projet de Réussite Educative a créé un réseau de ressources locales en traduction. 8 personnes ressources peuvent intervenir à l’école pour faciliter la compréhension lors de rendez-vous avec des parents peu ou pas francophones (remises de bulletins, réunions de rentrée, entretien enseignants-parents).

Les langues possibles sont : Bambara, Soninké, Turc, Tamoul, Arabe, Wolof, Indi, Anglais (pour d’autres langues l’équipe de Réussite éducative peut aider à trouver le bon interlocuteur.)

Pour demander une intervention, vous devez adresser un mail à caroline.briot@gipgrignyviry.fr

10 jours avant au minimum

Pour mettre en place un parcours individualisé :

  • VIRY-CHATILLON

                –   pour un enfant de l’école maternelle et/ou élémentaire à Viry-Chatillon,
Contacter Caroline Kesseler Perrier : 01 60 46 04 47 / 06 07 88 87 24

Contacter Sophie Malys : 01 60 46 04 47 / 06 32 28 40 56

                –   pour un enfant au collège à Viry-Chatillon
Contacter Clélia Pires 01 69 84 38 26 / 06 73 28 90 29

 

  • GRIGNY

               –   pour un enfant de maternelle, élémentaire et collège à Grigny,
Contacter Clélia Pires 01 69 84 38 26 / 06 73 28 90 29

 

Si vous souhaitez des informations sur le Projet de Réussite Educative, contacter Sylvie Lissorgues au 01 69 02 45 10.

 

Les référents vous accueillent dans nos locaux :

  • au GIP 78 route de Corbeil à Grigny
  • à la Grande Borne 21 rue des petits pas
  • à Viry Chatillon 7 avenue Jean Moulin (Place François Mitterrand)

 

 

Quelle est la formation des référents de parcours qui travaillent dans l’équipe ?

Les Référents de parcours ont des formations différentes : certains sont Educateurs spécialisés, d’autres psychologues, d’autres travailleurs sociaux. Leurs formations, leurs expériences et leurs compétences professionnelles différentes permettent à l’équipe de porter un regard plus large sur les situations. Cela garantit le respect de la déontologie tant dans leurs pratiques que vis-à-vis des professionnels.

 

Les référents travaillent-ils pour l’Education Nationale ou pour la Mairie ?

NON.

Le projet de Réussite Educative est mis en place dans le cadre de la loi de cohésion sociale ; il est porté par le GIP (Groupement d’Intérêt Public), structure indépendante de l’Education Nationale et des mairies.

Cependant, nous travaillons en partenariat étroit avec les enseignants des écoles et des collèges ainsi qu’avec les services municipaux et les associations locales pour proposer aux familles des actions concertées utiles à leurs enfants.

 

Peut-on renouveler un parcours ?

Oui, si un nouvel objectif de travail apparaît, les parents et le jeune peuvent solliciter un nouveau parcours.

 

Le Projet de Réussite Educative (PRE) est au service des parents. Il met en place des Parcours Individualisés construits avec les parents au profit des enfants fragilisés dans leur parcours scolaire.

Le parcours individualisé est proposé par un professionnel et/ou demandé par les parents et s’effectue dans une relation de respect et de confidentialité.

Mené hors du temps scolaire sur une période variable en fonction de l’avancée du parcours (de quelques mois à plus d’un an), il permet à l’enfant et aux parents de bénéficier de l’accompagnement d’un Référent de Parcours et/ou d’actions collectives qui correspondent à leurs besoins.

Le Projet de Réussite Educative (PRE*) est mis en place sur les communes de Grigny et Viry-Chatillon

Il est majoritairement financé par l’Etat dans le cadre de la Loi de Cohésion sociale. Sa mise en œuvre est confiée au Groupement d’Intérêt Public (GIP).

 

Démarré en Octobre 2005 il se situe dans la continuité du Grand Projet de Ville (2000 – 2006) au sein duquel les _conventions Réussite Scolaire et Enfance – Petite Enfance_ fixaient les priorités d’actions pour améliorer la situation d’un territoire dont les indicateurs de situation des enfants, de leur famille, et de la réussite scolaire, sont bien en deçà des moyennes départementales et nationales.

 

Aujourd’hui en 2014 le PRE :

  • S’inscrit légitimement dans les projets éducatifs locaux des villes (PEL).
  •  Participe aux divers projets menés sur le territoire : Contrat local de santé (CLS) et Ateliers sociolinguistiques (ASL).
  • Collabore étroitement avec la MIPOP.
  • Est partie prenante du nouveau futur Contrat de ville.

 

Il est mis en œuvre sur les trois quartiers prioritaires de la politique de la ville du territoire :

  • le quartier de la Grande Borne (Grigny)
  • le quartier de Grigny 2 (Grigny)
  • le quartier des Coteaux de l’Orge (Viry)

 

Le territoire ZEP et REP concerne, en plus de ces 3 quartiers, le quartier du Plateau situé à Viry-Chatillon.

Devant les situations préoccupantes signalées sur le bas de la ville de Viry, l’action du PRE s’est également étendue aux écoles du centre de Viry- Chatillon.

 

Les publics concernés proviennent de

  • 24 écoles maternelles (3014 élèves)
  • 17 écoles élémentaires (4097 élèves)
  • 6 collèges (3041 élèves)

 

Les objectifs du PROJET DE REUSSITE EDUCATIVE

  • Favoriser la réussite scolaire et l’épanouissement personnel de l’enfant
  • Promouvoir et soutenir l’action et le rôle primordial des parents
  • Organiser le repérage des difficultés et mettre en place des parcours individualisés
  • Renforcer et mettre en cohérence les actions de développement et de protection de l’enfant

 

Une instance de Pilotage se réunit deux à trois fois par an sous la présidence du Préfet délégué à l’égalité des chances ; elle rassemble des représentants de l’Etat, des deux villes et de La communauté d’agglomération des Lacs de l’Essonne, de l’Education Nationale, du Conseil Général.

 

Les principes de base du Projet :

  • L’adhésion des parents
  • La cohérence des partenaires
  • La confidentialité et le respect des familles :
  • Le caractère préventif du Projet de Réussite Educative

Les actions et les ressources du projet de Réussite Educative.

 

Les ressources du Projet Réussite Educative


Une équipe :

  • 5 référents de parcours (3 à Grigny et 2 à Viry) accompagnent les enfants dans le cadre de parcours définis avec les parents
  • Un chef de projet coordonne l’équipe en relation avec les partenaires

 

Des professionnels intervenant en tant que vacataires : 
Ils sont mobilisés selon les besoins qui apparaissent dans les parcours individualisés :  11 enseignants, 2 animateurs, 10 personnes ressources locales pour la traduction et 8 accompagnateurs.

 

Des actions collectives :

Portées par les associations et les structures éducatives et sociales du territoire : sur la thématique de l’accompagnement à la scolarité ; sur le lien école – parents ; sur les loisirs et l’ouverture culturelle ; sur le soutien à la parentalité ; dans le domaine médical. Elles sont des outils complémentaires au droit commun.

 

Deux actions d’appui pour le projet :

 

Les parcours réalisés en 2013 :

  • 393  parcours : soit 344 familles
  • Par tranches d’âge : 2-3 ans : 52 parcours

              –   3-6 ans : 57 parcours

              –   6-11 ans : 238 parcours

              –   12-16 ans : 89 parcours

              –   + de 16 ans : 9 parcours

 

  • 4 domaines d’intervention : l’accompagnement à la scolarité, les loisirs et l’ouverture culturelle, la santé et la parentalité

 

Les partenaires du Projet de Réussite Educative

Le Projet de Réussite Educative (PRE) a pour vocation de faciliter les liens des parents avec les structures ; un réseau de contacts et de partenariats a été développé dans cette optique avec :

  • les écoles primaires et les collèges de Grigny et Viry-Chatillon
  • Les structures associatives et municipales intervenant dans le domaine de l’enfance, de la jeunesse et du soutien à la parentalité ; les Maisons de quartiers et les MJC
  • Les CMP et CMPP (Centre Médico Psycho Pédagogique)
  • les Maisons des Solidarités et le SAEMF (Service d’Action Educative en Milieu Familial), structures portées par le Conseil Général
  • les structures d’aides (CCAS, Secours Catholique, Secours Populaire, Epiceries Sociales)

Bilans
L’Etat, financeur de ce projet, demande chaque année un bilan quantitatif et qualitatif ainsi qu’un bilan financier du dispositif de Réussite Educative afin de rendre compte de l’évolution du dispositif : sa pertinence, sa cohérence et son efficacité.

 

Hors les murs l’équipe du PRE participe aux réseaux des coordinateurs et des réferents de parcours au sein du Centre de Ressources Politique de la ville de l’Essonne. Ce afin d’évoluer et de partager son expérience avec ses collègues sur le département. Ces réseaux permettent également, hormis des soutiens mutuels, d’être des interlocuteurs reconnus auprès des instances décisionnaires. 

 

 

Le temps de la demande

  • L’école ou une structure repère un enfant ou un jeune ayant une difficulté qui a, ou risque d’avoir une incidence sur la scolarité ou les parents sollicitent de l’aide directement lorsqu’ils constatent une difficulté.
  • La difficulté identifiée ne relève pas des services de l’aide sociale à l’enfance chargée de protéger et d’aider les enfants en danger.
  • Les parents se trouvent démunis pour dépasser la difficulté identifiée : il y a nécessité d’un accompagnement hors temps scolaire pour soutenir ponctuellement l’enfant avec sa famille.
  • Avec l’accord des parents, la structure prend contact avec le PRE et explicite la situation afin d’apprécier l’opportunité de mise en place d’un parcours. Si un parcours est envisageable, la structure informe le parent qui appelle le PRE ou donne son accord pour être appelé. Une fiche de liaison formalisera la problématique identifiée et les attentes de la structure ; elle sera remise au PRE.

 

 

Le temps de la réflexion

  • Une première rencontre a lieu entre les Parents et le PRE à l’école ou dans les locaux de la Réussite éducative  : il s’agit d’expliquer le principe du parcours et prendre en compte la demande des parents et du jeune. Les principes de la charte de déontologie sont présentés aux parents.
  • Cellule d’appréciation des situations du dispositif de réussite éducative: elle étudie collégialement  la demande des parents et des professionnels, réfléchit à la pertinence d’un parcours et en précise l’objectif. Elle désigne un référent de Parcours. Elle peut considérer que la situation ne relève pas de sa compétence.
  • Un parcours n’est pas proposé: l’équipe tente d’orienter vers d’autres dispositifs : la veille éducative prend en charge les collégiens si besoin
  • Un parcours est proposé: rencontre Référent de Parcours / parents afin de rappeler les demandes ; reformuler et expliciter les principes des parcours (confidentialité, adhésion, engagement des parents et du jeune) ; préciser les objectifs identifiés.
  • Accord des parents et du jeune : un engagement est signé et le parcours est mis en place
  • Refus des parents ou du jeune : l’équipe de réussite éducative ne peut intervenir

 

Le temps du parcours

Début du parcours : le référent travaille avec l’enfant et les parents ; le parcours évolue en fonction des échanges avec la famille ; Il comprend des rencontres de l’enfant et/ou des parents avec le référent ainsi que des actions proposées en fonction des objectifs poursuivis.En fonction des objectifs et de l’évolution le parcours peut durer de 3 mois à plus d’un an.

 

Tout au long de l’accompagnement, l’équipe met en œuvre les valeurs suivantes :

  • la confiance envers l’enfant et les parents
  • la valorisation des ressources de la personne (personnelles et relationnelles)
  • la responsabilité de chacun

Le temps de la demande

  • L’école ou une structure repère un enfant ou un jeune ayant une difficulté qui a, ou risque d’avoir une incidence sur la scolarité ou les parents sollicitent de l’aide directement lorsqu’ils constatent une difficulté.
  • La difficulté identifiée ne relève pas des services de l’aide sociale à l’enfance chargée de protéger et d’aider les enfants en danger.
  • Les parents se trouvent démunis pour dépasser la difficulté identifiée : il y a nécessité d’un accompagnement hors temps scolaire pour soutenir ponctuellement l’enfant avec sa famille.
  • Avec l’accord des parents, la structure prend contact avec le PRE et explicite la situation afin d’apprécier l’opportunité de mise en place d’un parcours. Si un parcours est envisageable, la structure informe le parent qui appelle le PRE ou donne son accord pour être appelé. Une fiche de liaison formalisera la problématique identifiée et les attentes de la structure ; elle sera remise au PRE.

 

 

Le temps de la réflexion

  • Une première rencontre a lieu entre les Parents et le PRE à l’école ou dans les locaux de la Réussite éducative  : il s’agit d’expliquer le principe du parcours et prendre en compte la demande des parents et du jeune. Les principes de la charte de déontologie sont présentés aux parents.

 

  • Cellule d’appréciation des situations du dispositif de réussite éducative: elle étudie collégialement  la demande des parents et des professionnels, réfléchit à la pertinence d’un parcours et en précise l’objectif. Elle désigne un référent de Parcours. Elle peut considérer que la situation ne relève pas de sa compétence.
  • Un parcours n’est pas proposé: l’équipe tente d’orienter vers d’autres dispositifs : la veille éducative prend en charge les collégiens si besoin

 

  • Un parcours est proposé: rencontre Référent de Parcours / parents afin de rappeler les demandes ; reformuler et expliciter les principes des parcours (confidentialité, adhésion, engagement des parents et du jeune) ; préciser les objectifs identifiés.

 

  • Accord des parents et du jeune : un engagement est signé et le parcours est mis en place
  • Refus des parents: l’équipe de réussite éducative ne peut intervenir

 

Le temps du parcours

Début du parcours : le référent travaille avec l’enfant et les parents ; le parcours évolue en fonction des échanges avec la famille ; Il comprend des rencontres de l’enfant et/ou des parents avec le référent ainsi que des actions proposées en fonction des objectifs poursuivis.En fonction des objectifs et de l’évolution le parcours peut durer de 3 mois à plus d’un an.

 

Tout au long de l’accompagnement, l’équipe met en œuvre les valeurs suivantes :

  • la confiance envers l’enfant et les parents
  • la valorisation des ressources de la personne (personnelles et relationnelles)
  • la responsabilité de chacun