Le Groupement d'Intérêt Public de Grigny et Viry-Chatillon

Présentation MIPOP (Cessation d’activité fin 2015)

Pour accéder au site de la MIPOP, cliquez ici 

La Maison de l’Innovation Pédagogique et de l’Orientation Professionnelle (MIPOP) est un service du GIP de Grigny et Viry-Chatillon dans le domaine éducatif. Elle a été créée le 6 avril 2002 sur l’initiative de l’Education Nationale et des collectivités locales, dans le cadre du Grand Projet de Ville (GPV 2000-2006), pour répondre aux besoins du territoire sur les problématiques de décrochage scolaire, d’absentéisme et de retards scolaires.

 

Aujourd’hui, la MIPOP inscrit son activité dans les objectifs de la Politique de la ville en cours de renouvellement et de l’Education prioritaire. Elle constitue un outil spécifique visant à réduire les inégalités en matière éducative et à favoriser le raccrochage scolaire.

La MIPOP mène son activité auprès et en complémentarité des acteurs éducatifs du territoire (Projet de Réussite Educatif, Veille Educative, services des villes…), en particulier l’Education Nationale. Elle s’appuie sur ce partenariat pour mener des actions innovantes autour de 4 priorités d’intervention :

  • Renforcer l’Education à l’orientation
  • Promouvoir l’innovation pédagogique
  • Faciliter l’insertion dans la vie éducative et professionnelle par l’accès au numérique
  • Soutenir les projets éducatifs par l’information et la formation

Ces actions sont de nature plutôt collective, intercommunale et massive (4800 bénéficiaires par an), ayant vocation à s’inscrire à terme dans le droit commun pour leur pérennité. La MIPOP constitue à ce titre un pont entre la Politique de la ville et le droit commun.

grignyviryles lacs de l'essonneEssonneacseeducnatciologo federIleDeFFSEunioneuropeile de FRanceBPI Centre Pompidou

Pour accéder au site de la MIPOP, cliquez ici 

Au service des jeunes du territoire de Grigny et Viry-Chatillon

Pour renforcer l’Education à l’orientation la MIPOP organise avec se partenaires les actions « journée Info-Métiers » et « WIKI IO » qui consistent pour les élèves  du territoire en la découverte de différents secteurs d’activité et au développement de leurs compétences pour devenir acteur de leur orientation.

Pour promouvoir l’innovation pédagogique « les clascientifiques » mettent les sciences en jeux pour apprendre autrement.

Par ailleurs, dans le cadre du Plan Départemental d’Intégration, la MIPOP expérimente avec l’Education Nationale et plusieurs  Projets de Réussite Educative en Essonne un projet unique de Classe d’Accueil et de Remédiation pour des jeunes migrants, leur ouvrant ainsi un avenir scolaire en France.

 

Au service du public et des acteurs éducatifs de Grigny et Viry-Chatillon

 

Pour faciliter l’autonomie dans la vie éducative et professionnelle par l’accès au numérique, la MIPOP dispose d’un Espace Public Numérique disponible pour le public et les partenaires. Cet espace constitue un support pour le développement de l’autoformation et d’ateliers adaptés au public le moins autonome.

Pour soutenir les acteurs éducatifs la MIPOP, au travers d’un centre de ressources spécialisé (sciences de l’éducation, psychologie…) et de la mise en place de formations sur mesure co-construites, accompagne ainsi les projets pédagogiques des professionnels de l’éducation du territoire.

La Maison de l’Innovation Pédagogique et de l’Orientation Professionnelle (MIPOP) a été créée le 6 avril 2002 sur l’initiative de l’Education Nationale et des collectivités locales, dans le cadre du Grand Projet de Ville (GPV 2000-2006), pour répondre aux besoins du territoire sur les problématiques de décrochage scolaire, d’absentéisme et de retards scolaires.

Dans ce contexte, la MIPOP avait pour vocation la mise en œuvre de la convention « Réussite Scolaire » du GPV. Sous forme associative à sa création elle a pour objectif de renforcer le droit commun dans la lutte contre l’échec scolaire autour de :

  • La réussite scolaire des élèves et l’orientation positive de chacun à l’issue de la scolarité obligatoire ;
  • L’égalité entre les jeunes gens et les jeunes filles dans l’accès au savoir, à l’éducation et à la formation ;
  • L’amélioration quantitative et qualitative de l’accès au marché du travail des jeunes du territoire

(statuts de la MIPOP publiés au Journal Officiel le 6 avril 2002)

 

« Pour atteindre ces objectifs la MIPOP cherchera à œuvrer à l’organisation de la communauté éducative locale ; à accentuer l’expression et la participation de la société civile locale : familles, associations, acteurs économiques, sociaux et culturels »

 

Ainsi à sa création la MIPOP a pour missions :

  • De développer les conditions de la coéducation en menant des actions avec et en direction de la société civile locale.
  • De coordonner et piloter des actions mises en œuvre dans le champ de l’éducation, de l’enseignement et de l’insertion professionnelle.
  • D’assister le réseau des professionnels de l’éducation, de l’enseignement et de l’orientation.
  • De mettre des outils de travail et de réflexion à disposition de tous les membres de l’association.
  • D’être un lieu de formation des acteurs notamment en matière d’utilisation des nouvelles technologies.
  • De promouvoir et valoriser les pratiques innovantes efficaces des acteurs.
  • D’échanger sur les pratiques, démarches et dispositifs innovants efficaces avec les autres sites européens et de faire bénéficier les acteurs de terrain des expériences porteuses menées en Europe.
  • De suivre des indicateurs scolaires et sociaux relatifs aux actions conduites dans le champ de l’éducation, l’enseignement et l’orientation. »

Fin 2005, les activités de la MIPOP sont reprises par le GIP de Grigny et Viry car l’association n’est plus le cadre adapté pour garantir une trésorerie viable aux activités de la MIPOP qui s’intègrent par ailleurs dans le projet animé par le GIP. La MIPOP intègre le pôle Cohésion Sociale aux côtés de l’équipe de Réussite Educative. Ses missions évoluent en s’adaptant à l’évolution des politiques publiques.